Google Inc. tag archives

FBStart FaceBook va aider les devs applications mobiles


Facebook va donner aux développeurs d’applications mobiles $ 30,000 sous forme de services gratuits et de soutien à tous ceux qui veulent construire une application.

L’initiative a été annoncée lors de la conférence F8 de Facebook pour les développeurs. Vous pouvez bénéficier de l’offre en ayant une application existante depuis 30 jours avant de vous inscrire au programme FBStart.

Facebook possède une société appelée Parse, qui fournit des services de back-end pour les développeurs d’applications. Toute entreprise peut utiliser une partie ou l’ensemble des services et des outils de Parse, qui sont stockées dans le nuage (Cloud); afin que les entreprises n’aient pas besoin de gérer leurs propres serveurs pour maintenir leurs applications. Ils peuvent tout simplement laisser Facebook et Parse s’en occuper.

La majorité des utilisateurs de Facebook a maintenant accès au réseau social sur les appareils mobiles. Mark Zuckerberg a annoncé au F8, qu’il voit essentiellement des applications mobiles comme l’avenir de l’activité de Facebook. (C’est aussi pourquoi il sépare Facebook en applications distinctes, comme Messenger pour les messages, et les autres apps acquises Instagram et WhatsApp.)

Facebook a obtenu 350 millions « installations » (ou téléchargements) d’applications mobiles jusqu’à présent.

Le coût de création d’une application est en baisse depuis des années.

Donc $ 30,000 de services gratuits de création et de distribution de l’application pourrait – en théorie – lancer une vague de développement d’applications, tout en utilisant les plates-formes de Facebook. Le programme est ouvert à tous les développeurs, quel que soit la plate-forme utilisée ( Apple iOS ou Android de Google).

L’ offre $ 30,000 « FbStart » comprend les éléments suivants:

Access to Facebook Start to Success Program.
Parse credit.
Adobe Creative Cloud.
Appurify testing suite.
Desk.com customer care tool.
Proto.io prototyping tool.
UserTesting UX research tool.
Workable recruitment tool.

C’est ici sur FaceBook :
https://developers.facebook.com/products/fb-start

Flash sur Android 4.1 JellyBean



Adobe a cessé de développer le plugin Flash sur ANDROID. Ainsi la version 4.1 dite jellyBean n’a plus Flash.

Heureusement, quelques membres du forum XDA-Developers ont déjà résolu ce problème, de sorte que vous pouvez désormais facilement et en toute sécurité installer Flash sur n’importe quel terminal JellyBean.

Ceux qui possèdent un téléphone mobile fonctionnant sous Android 4.1, comme le Samsung Galaxy Nexus ou le Samsung Nexus S, voici comment faire (XDA Stempox) :

1- Download the file flash_player version 11.1.115.17 : http://d-h.st/7Ds
Lien pour télécharger le fichier .apk de flash player
2- Le copier sur votre terminal et l’installer

Vidéo tutoriel comment installer flash player :

Une autre solution, consiste à récupérer le fichier .apk du plugin flash player si vous avez déjà une installation android 4.

Pour cela il faut d’abord installer l’application AIRDROID. AirDroid est une application gratuite et rapide qui vous permet de gérer votre téléphone Android avec votre navigateur favori, et ce sans-fil.
Cliquez sur l’icône Applications de la page AirDroid, recherchez Flash ( dans la section System), puis cliquez sur le lien de téléchargement pour extraire et télécharger le fichier Flash APK sur votre ordinateur.
Pour une tablette NEXUS 7, la procédure est un peu plus compliqué, car le navigateur fourni d’office ne supporte pas flash.

Comment installer Flash Player sur une tablette NEXUS 7 :

Tout d’abord il faut configurer Android pour lui permettre d’installer des sources extérieures :

Maintenant, localisez le fichier APK, cliquez dessus, et l’installer. Si vous avez copié le fichier APK sur votre Nexus 7, vous aurez besoin d’un gestionnaire de fichiers comme l’Explorateur de fichiers ES pour le localiser et l’installer. Si vous avez utilisé Google Drive, vous pouvez ouvrir l’application Google Drive et cliquez sur le fichier APK.

Google Chrome pour Android ne supporte pas Flash, de sorte que vous devrez utiliser un autre navigateur pour visualiser le contenu Flash. Firefox Beta supporte Flash sur le Nexus 7, et vous pouvez facilement l’installer à partir de Google Play. Une fois qu’il est installé, vous pouvez lancer Firefox pour visualiser le contenu Flash sur les pages Web. Si vous avez déjà installé Firefox, vous devrez peut-être quitter et redémarrer après l’installation de Flash Player.

Si vous voulez continuer à utiliser Chrome, vous pouvez installer Flashify qui vous permettra d’ouvrir des pages avec Flash dans Firefox. Lorsque vous visitez une page Web qui requiert Flash, ouvrez le menu de Chrome, appuyez sur Partager, appuyez sur Flashify, et envoyer la page à Firefox. Firefox va s’ouvrir et afficher le flash sur la page – pas de copier-coller des URL requise.

Autre solution en étant ROOT :

Il faut renommer, par exemple en ajoutant 1 à la fin de l’extension pour les fichiers tels :
BrowserProxyProvider.apk et BrowserProxyProvider.odex ou browser provider.apk and browser provider.odex
Et rebooter!

Installer ANDROID sur PC netbook X86

Si vous avez un vieux netbook, vous pouvez lui redonner du peps en installant ANDROID 4. Ou si vous voulez tester sur votre PC laptop ou en dual boot sur tout PC portable voici la procédure à suivre :

 

Télécharger les fichiers requis pour installer Android x86 http://code.google.com/p/android-x86/downloads/list

Rendez-vous sur la page de téléchargement puis téléchargez l’ISO que vous souhaitez essayer.
Téléchargez UNetBootIn, un utilitaire qui permet d’envoyer un Linux bootable sur une clé USB.

Préparez la clé USB

 

Formatez la clé USB (Ordinateur puis clic droit sur la clé et Formater), ou utilisez WinSetupFromUSB
Lancez l’utilitaire UNetbootin en mode Administrateur.
Choisissez le bouton « Disque/Image » puis « … » et choisissez le fichier ISO de Android x86.
Vérifiez bien le type (lecteur USB) et la lettre du lecteur avant de cliquer sur « OK ».

  • Patientez jusqu’à la fin de la procédure, n’utilisez pas l’option « redémarrer maintenant » (sauf bien sûr si vous souhaitez essayer Android x86 sur ce même ordinateur) et fermez le programme.

 

Option 1 : essayer Android x86 (sans risque pour les fichiers du disque)

  • Ordinateur éteint, branchez la clé USB puis allumez l’ordinateur.
  • Vite ! Appuyez sur le bouton de sélecteur de boot. Il est normalement affiché à l’écran, la plupart du temps c’est F11, F12 ou Echap (sur EeePC).
  • Sélectionnez la clé USB, le menu de démarrage de Android x86 devrait apparaître.
  • Choisissez « Run Android without installation ».
  • Android devrait démarrer sur votre ordinateur en un rien de temps.

Pour les EEE PC, suivez simplement les étapes suivantes :

  • Appuyez sur « F2 » au démarrage de la machine.
  • Allez dans le menu « Boot » et sélectionner ensuite « Boot Device Priority ».
  • Assurez-vous que la clé usb est bien en première position. 
  • Allez dans le menu « Exit ».
  • Sélectionner « Exit & Save Changes ».
  • Validez en appuyant sur « Entrée ».

 

 

 

Option 2 : installer Android x86 sur disque (utilisateur averti)

Soyez certain d’avoir pris les précautions nécessaire pour éviter de perdre vos données actuelles (création d’une partition supplémentaire) ou de ne plus avoir besoin de votre installation présente (Windows XP ou Linux) avant d’entamer la procédure d’installation.

  • Branchez la clé USB avant d’allumer l’ordinateur, puis démarrez.
  • Appuyez sur le bouton de sélecteur de boot (F11, F12, Echap).

 

  • Choisissez Installation.
  • Sélectionnez la partition pour l’installation.
  • Système de fichiers pour le formatage de la partition : ext3 est préférable.
    • Branchez la clé usb contenant Android x86 à votre ordinateur.
    • Démarrez votre netbook, bootez sur la clé usb.
    • Sélectionnez l’option « Installation – Install Android-x86 to harddisk ».
    • Dans la liste, sélectionnez la partition adéquate.
    • Appuyez sur la touche « Entrée » pour valider.
    • Choisissez le format de votre choix.
    • Appuyez sur la touche « Entrée » pour valider.
    • Validez une nouvelle fois en appuyant sur la touche « Entrée ».
    • Attendez la fin du formatage de la partition.
    • Lorsqu’il vous le demande, choisissez d’installer Grub.
    • Validez avec la touche « Entrée » du clavier.
    • L’assistant d’installation va détecter vos autres systèmes d’exploitation.
    • Acceptez de créer un « boot item » pour ces derniers.
    • Validez avec la touche « Entrée ».
    • Attendez la fin de l’installation.
    • Reboot

Pour créer une nouvelle partition, vous pouvez passer par un outil spécialisé comme GParted (formate en ext3). Un tutoriel complet est disponible à cette adresse.

Ce projet est pour le moment compatible avec les modèles de netbook suivant (mais d’autres fonctionnent) :

  • ASUS Eee PCs et Laptops
  • Dell Inspiron Mini Duo
  • Samsung Q1U
  • Viliv S5
  • Machine à base de proc AMD Brazos

Par défaut le clavier est QWERTY, pour le passer en AZERTY français il faut télécharger les fichiers ici : http://code.google.com/p/eee-qwertz/

et renommer azerty_internal.idc en AT_Translated_Set_2_keyboard.idc copier les fichiers du zip dans :

/system/usr/idc/AT_Translated_Set_2_keyboard.idc
/system/usr/keychars/azerty.fr_FR.kcm
/system/usr/keylayout/azerty.fr_FR.kl

Ou installer une appli de l'ANDROID market :
https://play.google.com/store/apps/details?id=com.apedroid.hwkeyboardhelperdemo
système, web2.0     Étiquettes : ,

Google Plus encore plus

GOOGLE Plus modifie entièrement sa page et devient (peut-être) une alternative intéressante à Facebook.
Plus de 170 millions de personnes utilisent aujourd’hui Google+ ce qui fait encore peu face à facebook.

1- A gauche une colonne menu que l’on pourra modifier :

Vous pouvez faire glisser les applications vers le haut ou le bas afin de les ordonner selon votre choix
Vous pouvez survoler (rollover) certaines applications et ainsi accéder à des actions rapides
Vous pouvez afficher ou masquer des applications en les déplaçant dans et hors du « Plus »

2- A droite le chat avec vos amis

3- Hangouts
Google a enfin mis à jour sa manière de nous donner accès aux Hangouts, intégrant désormais une page qui y est pleinement dédiée.
Vous aurez une liste des invitations toujours mise à jour qu’il s’agisse ou non des personnes de vos cercles, ainsi que la possibilité de participer à des Hangouts publics, mais également ceux initiés par des marques, ou des personnalités, ou de visualiser une “émission” diffusée en live.

web2.0     Étiquettes : ,

WebGL sur Firefox



WebGL est une spécification d’affichage 3D pour les navigateurs web, créée par le Khronos Group. Elle permet d’utiliser le standard OpenGL depuis le code JavaScript d’une page web. C’est une technologie permettant le Web3D tout en exploitant les accélérations matérielles 3D à l’aide des pilotes OpenGL de la carte graphique.

Google l’a activé dans Chrome et nous propose pour Pâques une animation 3D du plus bel effet pour cela il suffit de faire une recherche Google avec l’équation suivante :
1.2+(sqrt(1-(sqrt(x^2+y^2))^2) + 1 – x^2-y^2) * (sin (10 * (x*3+y/5+7))+1/4) from -1.6 to 1.6

Sélectionner l’équation puis clic droit « recherche Google ».

Pour Firefox, si vous avez la dernière version, il faut activer WebGL qui est désactivé par défaut.

– Sous Firefox : taper « about:config » dans la barre d’adresses, accepter ce que demande le message d’avertissement, double cliquer sur « webgl.force-enabled » pour que la valeur change et devienne « vrai », relancer le navigateur.

web2.0     Étiquettes : ,

Le nouveau FaceBook


Pendant que Google + s’ouvre au public, FaceBook prépare sa conférence des développeurs f8 ce jeudi. Et dés aujourd’hui facebook propose un redesign des news feed , les flux d’actualités.

Voici les nouveautés: Facebook va commencer à déployer aujourd’hui une refonte de ses flux qui va le transformer en un magazine social, avec une pondération sur les photos et les posts importants.

Au lieu d’avoir 2 onglets «nouvelles top » et « plus récent », les utilisateurs verront un flux avec les éléments les plus importants depuis leur dernière visite sur Facebook. Donc, si sans cesse on vérifie le site, on verra les informations nouvelles à chaque fois. Si on se déconnecte pendant une semaine, on verra les faits saillants de la semaine écoulée. La taille des photos affichées dans le newsfeed va doubler. Agrandir les photos est probablement le changement que les utilisateurs remarqueront le plus.

Le site offre également une vue alternative, une barre latérale qui défile sur le côté de la page. Cette «Ticker» montre un flux en direct de presque toutes les actions des amis, y compris les like, statuts et commentaires.

web2.0     Étiquettes : , ,

L’API GooglePlus est ouverte



Google lance la mise en route de Google API +

Aujourd’hui, Google lance l’API Google +. Cette version initiale de l’API est centrée sur les données publiques seulement – elle permet de lire l’information que les gens ont partagé publiquement sur Google +. Lire le blog pour plus de détails.

Les développeurs auront accés à un nouveau site : Google+ developers site. On y trouvera toutes les infos et un forum entre développeurs, l’accès à la documentation, des outils qui rendent le développement sur  Google +  plus facile, et bien sûr, l’endroit où les annonces concernant les nouvelles versions seront faites.

L’API est actuellement disponibles en version alpha et beta pour les langages que sont le .NET, Google Web Toolkit, Java, Objective C, PHP, Python et Ruby.

web2.0     Étiquettes : ,

DART un nouveau langage pour le Web

Google vient d’enregistrer plusieurs noms de domaine liés à Dart, ce qui a créé toutes sortes de spéculations. Il est maintenant avéré que Dart est un nouveau langage de programmation pour la « programmation web structuré. »

Le 10 Octobre, au cours du discours d’ouverture de la conférence GOTO à Aarhus, au Danemark, deux développeurs de Google vont dévoiler le nouveau langage.
Les ingénieurs en logiciel qui vont présenter ce nouveau langage ont un cursus très intéressant. Gilad Bracha est le concepteur de Newspeak, un langage orientée objet dans la tradition de Smalltalk et Self. Gilad Bracha, un vétéran de SAP, Sun, est le co-auteur de Java. Lars Bak est responsable de la V8, c’est le créateur de Chrome JavaScript V8.

Google a déjà publié un language dans l’histoire récente – GO – on peut donc supposer que le DART ne sera pas un C-like.
Avec la « programmation web structuré », il est possible qu’il soit une sorte d’ interprété dans le navigateur, donc plus comme JavaScript ou Python, et moins comme Java ou d’autres langages compilés. Un des plus grands indices, cependant, est que les deux Bracha et Bak ont beaucoup travaillé avec Smalltalk dans le passé – et un langage interprété Smalltalkesque cadrerait avec la « programmation web structuré ».

Le problème avec un langage de programmation orienté Web, est qu’il existe déjà une tonne de langages viables. Dart, si c’est une interprétation de Smalltalk, serait en concurrence presque directement avec JavaScript et Python.
Google est particulièrement bien placée pour comprendre les exigences du navigateur côté cloud computing. Bracha et Bak ont des ??années de succès solides derrière eux.

Je pense que nous ferions bien de surveiller Dart.

Alerte Sécurité WordPress injection iframe


Logiciels malveillants
Malheureusement, Google a détecté un code malveillant sur votre site. Lorsque les utilisateurs Google tenteront d’accéder aux pages de ce site, une page d’avertissement s’affichera.

Ce blog vient d’être attaqué et des hackers ont injecté un virus via iframe.
Si vous utilisé un theme WordPress avec thumb.php ou timthumb.php, vous risquez d’être infecté.
Google met alors le site en BlackListe. Il faut aller sur l’outil webmaster de Google pour demander que Google revérifie le site (compter 24H de délai), pour l’enlever de la blackliste.

Google a détecté une infection du type :
Malicious software is hosted on 3 domain(s), including heidiheernande.us.to/, prettymiistmen.us.to/, prettyrosseande.us.to/

Comment règler l’infection

1- Mettre à jour thumb.php

http://code.google.com/p/timthumb/source/browse/trunk/timthumb.php

2- Mettre à jour votre theme (effacer le cache).

3- Plugin Firewall

Plugin WordPress : WP Firewall 2 Plug in

NOTE
timthumb.php est intrinsèquement dangereux, car il repose sur la possibilité d’écrire des fichiers dans un répertoire qui est accessible par les personnes qui visitent votre site web. Ce n’est jamais une bonne idée. Donc, si vous voulez être vraiment sûr, il suffit de supprimer le fichier « timthumb.php » et assurez-vous qu’il n’a rien cassé dans le thème que vous utilisez. Si vous voulez continuer à l’utiliser, mais un peu plus sécurisé, vous pouvez suivre les instructions ci-dessus.

Développement-code     Étiquettes : , ,

GooglePlus le Cercle Rouge



Paul Adams travaillait chez Google sur l’expérience utilisateur et sur les réseaux sociaux, à savoir, les cercles d’amis. Avant la fin du projet il a quitté Google pour rejoindre FaceBook mais sur un poste tout à fait différent.
Adams, a reçu l’autorisation en Juin 2010 de la part de Google de publier son livre « les cercles sociaux ». Comme il le souligne le contenu, le titre et la couverture (circles!) existaient avant le projet Emerald Sea (Google +). Mais Google a annulé son autorisation et a demandé à Paul Adams de suspendre la publication jusqu’à ce que Google+ soit lancé. Adams était d’accord sur ce principe. Mais maintenant que G + est sorti, Google maintient le blocage de publication de son livre, et il ne sait pas pourquoi.
« Le livre ne contient pas de renseignements exclusifs, il est presque entièrement basée sur la recherche de tiers (essentiellement des universités) et toute recherche Google est déjà référencé dans le domaine public», écrit-il.

Puis il prend son colt:

« L’industrie avait besoin de ce livre. Vous pourriez dire que je suis en train d’organiser une partie des informations et la rendre universellement accessible:.) L’ironie est que Google bloque cet effort . »
« Google est une société d’ingénierie, et en tant que chercheur ou concepteur, il est très difficile de faire entendre sa voix à un niveau stratégique. Finalement je sentais bien que mes recherches constituent la pierre angulaire de la stratégie sociale de Google, et j’ai prédit correctement la manière dont d’autres produits sur le marché pourraient jouer, je n’étais pas écouté quand il s’agissait de l’exécution de cette stratégie. Mes pairs écoutaient attentivement, mais persuader le leadership était une bataille perdue d’avance. Google valorise la technologie, pas la science sociale.  »

web2.0     Étiquettes : , ,