Fabriquer son masque antivirus




Il est difficile de pouvoir acheter des masques en pharmacie. Sur le net on trouve des tutoriels pour en fabriquer soi-même en tissu; je voudrais ici proposer une version améliorée. Si vous avez des masque FFP2 ou FFP3, le fait maison sera bien sûr moins efficace. En revanche il est important que tout le monde porte un masque.

Selon plusieurs études publiées par le New England Journal of medicine et les Universités américaines de Californie, Los Angeles et Princeton, le coronavirus peut survivre entre deux et trois jours sur du plastique et de l’inox, et au moins 24H sur du carton. En revanche, il disparaît en quatre heures sur des surfaces en cuivre. 

Le cuivre possède donc une propriété autonettoyante unique, plus encore que des métaux lourds comme l’or et l’argent, connus eux aussi pour leur capacité antiseptique. Une combativité due essentiellement à sa composition atomique: chaque atome de cuivre contient un électron libre, qui vient oxyder les molécules du micro-organisme, l’endommageant grandement.

Même alors, le cuivre n’en a pas fini avec l’indésirable: ses ions agissent comme de véritables petits missiles, endommageant l’enveloppe de tout microbe ou autre organisme qui viendrait s’y frotter. Mis à nu, c’est ensuite au tour de l’ARN du virus de subir l’assaut mortel des électrons: après un tel traitement, il ne reste rien ou presque.

Pour utiliser les propriétés du cuivre il semble intéressant d’ajouter un tissu de maille en cuivre dans le masque tissu. Une poche permettant de glisser la maille de cuivre. Le masque tissu est à laver à l’eau bouillante après chaque sortie. Le cuivre peut être désinfecté avec de l’alcool et de l’acétone.

Pour améliorer encore la protection, on pourrait faire passer un micro courant électrique, dans cette maille de cuivre. Le cuivre est un trés bon conducteur électrique. L’électricité tue les bactéries et virus.

Une petite pile pourrait alimenter le masque mais on peut aussi penser à une prise USB prenant les 5 Volts de votre smartphone pour l’alimentation électrique.

Portez vous bien.

« Ce dispositif n’est ni un dispositif médical au sens du Règlement UE/2017/745 (masques chirurgicaux), ni un équipement de protection individuelle au sens du Règlement UE/2016/425 (masques filtrants de type FFP2). »





  • Digg
  • Del.icio.us
  • StumbleUpon
  • Reddit
  • Twitter
  • RSS

Si vous avez apprécié cet article, s’il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire
ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Laisser un Message