En tant qu’Hulot






Nicolas Hulot, né le 30 avril 1955 à Lille, est un reporter, écologiste et écrivain français. À la suite de l’impact de son émission télévisée Ushuaïa Nature, il s’ est engagé de plus en plus dans la protection de l’environnement.

Nicolas Hulot souhaite gagner sa vie très vite. Successivement plagiste, moniteur de voile, serveur puis photoreporter, il est engagé en 1973 par Göksin Sipahioglu, fondateur de l’agence de presse Sipa. En 1976, il part au Guatemala, suite au tremblement de terre qui a fait 20 000 morts. La même année, grâce à un ami, il part en reportage en Afrique du Sud avec le navigateur Eric Tabarly. En 1977, il est en Rhodésie, en pleine guerre d’indépendance et interviewe Ian Smith, le Premier ministre. Le 26 mars 1978, il manquera le cliché du baron Édouard Jean Empain. Le 2 novembre 1979, il refusa de photographier la mort de Jacques Mesrine alors qu’il est parmi les premiers sur les lieux de la fusillade.

Nicolas Hulot débutera sa carrière dans les médias à la radio. C’est Patrice Blanc-Francard qui le fait connaître sur les ondes de France Inter. Il fera ses débuts à la télévision dans une émission pour enfants Les visiteurs du mercredi, en 1980. Puis, il se fait connaître comme animateur-reporter en soirée sur France Inter sur des événements moto, sa chronique s’appelle La poignée dans le coin.

Dès 1987, il présente l’émission télévisée Ushuaïa, le magazine de l’extrême, diffusée sur TF1. Il devient grâce à cette émission un familier des téléspectateurs et un des grands porte-parole français de la sauvegarde de la nature de ces 20 dernières années.

En 1996, il présente Opération Okavango sur TF1.

En 2005, un sondage le place à la 60e place dans l’émission télévisée Le plus grand Français de tous les temps.

Il est l’inspirateur de la nouvelle chaîne Ushuaïa TV, lancée sur le câble en mars 2005 et appartenant au Groupe TF1.

Le magazine mensuel Ushuaïa voit le jour en 2006.

Il crée en 1990 la Fondation Ushuaïa qui devient en janvier 1995 la Fondation Nicolas-Hulot pour la nature et l’homme (reconnue d’utilité publique en 1996). Bernard Carton crée en 1996, la Fondation Nicolas-Hulot pour la nature et l’homme-Belgique. Depuis, les projets et les partenariats n’ont cessé de se développer.

Le 19 mai 2006, la FNHB a fêté son 10e anniversaire et a lancé à cette occasion le Défi pour la Terre en Belgique.

En 2005, l’agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie (Ademe) et la fondation Nicolas-Hulot pour la nature lancent l’opération « Défi pour la Terre ». Elles invitent le public, les collectivités ou les entreprises à être dans les gestes de la vie quotidienne, plus respectueux de l’environnement.


Decaunes & nicolas hulot par mamifer


Nicolas hulot : éco tartuffe par franceinter





Tags:

  • Digg
  • Del.icio.us
  • StumbleUpon
  • Reddit
  • Twitter
  • RSS

Si vous avez apprécié cet article, s’il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire
ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Laisser un Message