KODACHROME la fin




KODAK a annoncé en 2009 la fin du KODACHROME. Le dernier laboratoire traitant le Kodachrome, Dwayne’s Photo in Parsons, Kansas, fermera définitivement en décembre 2010.

Le Kodachrome est un film inversible couleur qui a été produit par la firme américaine Kodak jusqu’en juin 2009. Inventé par Leopold Godowsky, Jr. et Leopold Mannes, il est introduit en 1935 en format 16 mm pour le cinéma. L’année suivante, Kodak le rendra disponible au format 8 mm et 35 mm, toujours pour le cinéma. L’utilisation des appareils photo de petit format commençant à se développer à la même époque, le Kodachrome au format 35 mm trouve alors une utilisation en photographie.
Le dernier film Kodachrome produit par Kodak a été développé en 13 juillet 2010 par Dwayne’s Photo Service. Ce sont des photos prises par le photographe Steve McCurry, rendu célébre par sa couverture de GEO, à New York, excepté les 3 dernières du film, qui ont été prises à Parsons.
Steve McCurry, dont le portrait d’une jeune fille afghane a conquis le coeur de millions de personnes dans le monde qui ont vu la couverture du National Geographic Magazine en 1985, a dit ces mots:

« Le début de ma carrière a été dominée par KODACHROME, et je suis arrivé avec ce film à tirer certaines de mes images les plus mémorables ».

© Steve McCurry
Sharbat Gula, Afghan Girl, at Nasir Bagh refugee camp near Peshawar, Pakistan, 1984.

Le laboratoire Kodak de Lausanne, bien qu’il ne développe plus les films sur place, reçoit ceux-ci et assure toujours le traitement en les envoyant aux États-Unis pour y être développés. Les films photographiques Kodachrome « développement compris » sont donc toujours à expédier pour l’Europe à l’adresse de l’ancien laboratoire de Lausanne :

Kodak Photo Service
Case Postale
1001 Lausanne
Suisse

Les pellicules avec développement inclus peuvent être envoyées à cette adresse jusqu’au 30 novembre 2010. Après cette date et jusqu’au 30 décembre 2010 à midi, les pellicules devront être envoyées directement aux États-Unis à Dwayne’s Photo Service, et le développement sera facturé.

Le développement des pellicules Kodachrome par le procédé couleur K-14 ne sera plus possible au-delà du 31 décembre 2010.

Dans mon frigo il me reste quelques pellicules Kodachrome, je ne sais pas encore si je ferais quelques photos ou garderais la pellicule en souvenir.





Tags: ,

  • Digg
  • Del.icio.us
  • StumbleUpon
  • Reddit
  • Twitter
  • RSS

Si vous avez apprécié cet article, s’il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire
ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

2 Réponses pour “KODACHROME la fin”

  1. MARTIN-COCHER David dit :

    Le vendredi 29 octobre 2010 à 21 h 30.
    Je lis ce message du 27 septembre plus d’un mois après. Il reste quelques semaines, avant le 30 novembre 2010, pour utiliser, une dernière fois, l’adresse de Lausanne… Date fatidique à ne pas dépasser : ma dernière année de KODACHROME attend au frigo…
    J’avais découvert la KODACHROME tardivement, en 1991. Mais je me demande comment je vais m’en passer. Un élément qui, ajouté à d’autres, évoque les dernières décennies de l’ère Romaine, notamment. Fin de civilisation ? Sabotage du Beau et sabordage culturel. La logique économique a ses raisons que la passion ne connaît pas…

  2. In favor of the past 15 to 18 years, police had been by the forefront associated as well as needing tracing instruments pertaining what time cell phone numbers in view of the fact that they needed to subsist able as continue with the purpose of keep optimistic in addition to each the development criminals were making. In favor of several point in time, a number of people held this data whilst themselves.

Laisser un Message