Que le son de la Vuvuzela est triste




J’aime le son des Vuvuzelas, le soir, sur mon canapé,
Soit qu’il chante les pleurs d’Anelka qui a loupé,
Ou l’adieu du Ribéry que l’écho faible accueille,
Et que le vent d’Afrique porte de feuille en feuille.

Que de fois, seul, dans l’ombre à minuit demeuré,
J’ai souri de l’entendre, et plus souvent pleuré !
Car je croyais ouïr de ces bruits prophétiques
Qui précédaient la mort des Footballeurs antiques.

O Zidane d’azur ! ô Platini adoré !
Rocs de la France, dribleurs du pied,
Petits ponts qui tombez des roulettes entraînées,
Dribles, passes, poteaux, tirs désespérés.

Dieu ! que le son de la vuvuzela est triste au fond de soi !





Tags:

  • Digg
  • Del.icio.us
  • StumbleUpon
  • Reddit
  • Twitter
  • RSS

Si vous avez apprécié cet article, s’il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire
ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Une Réponse pour “Que le son de la Vuvuzela est triste”

  1. PIGA dit :

    La vuvuzela est à la musique ce que les majorettes sont à la danse classique!

Laisser un Message