Le limité Illimythics de SFR et les clés 3G




L’internet illimité sur téléphone mobile est encore un doux rêve. Les forfaits Illimythics de SFR sont un pur mythe. Ils sont illimités pour le surf sur le portail ultra limité de SFR VODAFONE.

Comme ses concurrents, SFR interdit formellement certaines pratiques – voix sur IP, peer to peer, newsgroups ou utilisation du mobile comme Modem – et n’autorise les connexions illimitées qu’au travers de son portail Wap.

Pour les mails on est obligé de passer par le portail VODAFONE (pas d’Outlook ou autre logiciel de messagerie donc), impossible d’avoir accés aux pièces jointes. L’offre SFR Mail Mobile permet de recevoir des pièces jointes au format JPEG, quelle que soit leur taille. Pour recevoir d’autres types de pièces jointes (Word, Excel…), SFR propose des offres mail professionnelles type Business Mail répondant à la nécessité de rester connecté en mobilité.

Quant à la télévision, la qualité de la diffusion, même sur réseau 3,5G, risque d’en décevoir plus d’un. Cerise sur le gâteau, SFR indique qu’il augmentera tous ses forfaits de 10 euros par mois après la fin de la période d’engagement… L’opérateur se réserve la possibilité de limiter les débits des utilisateurs procédant à plus de 500 Mo d’échange de données par mois, usage non entendu comme raisonnable…

SFR précise toutefois, à titre d’exemple, que 500 Mo, c’est 2 000 pages Wap, 150 singles téléchargés et 100 minutes de vidéos et qu’il ne bridera un utilisateur qu’en cas d’absolue nécessité, pour garantir une qualité de service optimale pour tous les autres.

Ceux qui se sont connectés à l’Internet mobile par le biais du Web SFR au lieu du portail Vodafone Live en ont fait les frais : tous les échanges de données leur ont été facturés hors forfait !

Le forfait illimythics est basé sur un forfait Essentiel c’est à dire qu’un appel à l’international est hors forfait. Il faut attendre 10 jours aprés avoir pris son abonnement pour pouvoir faire un appel à l’international. Si par malchance vous êtes à l’étranger et vous cliquez sur un accés Web il vous en coutera 1 Euro par appel. Tout appel téléphonique à partir de l’étranger sera bien sûr hors forfait. Un appel sans connection avec un numéro à l’international vous coutera 0,61 euros car de base 1 seconde correspond à 1 minute, même sans avoir dit un seul mot.

Attention aux vendeurs des boutiques SFR. Il ne faut pas faire crédit à leurs dires. Par exemple dans le forfait illimythics on a droit aux textos illimités 24h/24 vers tous les opérateurs, aux MMS et à la messagerie instantanée Messenger by SFR. Or on vous mettra une option 120 Texto/40 MMs à 10 euros (gratuit seulement 2 mois), vous paierez donc 10 euros pour une option qui est dans l’illimité ! La consultation de son solde est payante !

La mode actuellement est à la clé 3G. Les opérateurs nous expliquent que c’est la liberté totale de surfer en mobilité. La mobilité c’est bien sûr la zone de couverture 3G de l’opérateur. Il ne faut surtout pas l’utiliser à l’étranger sous peine de vider son compte en banque. Le problème n’est pas limité à SFR on retrouve le même principe chez Orange ou Bouygues. Les data sont limités et le dépassement se paye trés cher 1 Mo, c’est 1 € chez Orange!
En France, l’article L121-1 du code de la consommation indique : « Est interdite toute publicité comportant, sous quelque forme que ce soit, des allégations, indications ou présentations fausses ou de nature à induire en erreur, lorsque celles-ci portent sur un ou plusieurs des éléments ci-après ; existence, nature, composition, qualités substantielles, teneur en principes utiles, espèce, origine, quantité, mode et date de fabrication, propriétés, prix et conditions de vente de biens ou services qui font l’objet de la publicité, conditions de leur utilisation, résultats qui peuvent être attendus de leur utilisation, motifs ou procédés de la vente ou de la prestation de services, portée des engagements pris par l’annonceur, identité, qualités ou aptitudes du fabricant, des revendeurs, des promoteurs ou des prestataires ».

L’internet sur mobile décollera quand les opérateurs auront compris qu’il faut arrêter de prendre les consommateurs pour des pigeons. La publicité qui mentionne « internet illimité » et assortit ces conditions de limitation, devrait tomber sous le coup de l’incrimination de publicité mensongère.





Tags: , ,

  • Digg
  • Del.icio.us
  • StumbleUpon
  • Reddit
  • Twitter
  • RSS

Si vous avez apprécié cet article, s’il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire
ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Laisser un Message